La principale cause de cécité évitable dans le monde

Le trachome est une infection oculaire causée par la bactérie Chlamydia trachomatis, qui se propage au contact des mains ou des vêtements d’une personne infectée.

Environ 41 millions de personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, sont atteintes d’une infection active au trachome et nécessitent un traitement. Il est estimé que 8.2 millions de personnes souffrent de la forme avancée de la maladie, qui se caractérise par un retournement des cils vers l’intérieur, et par la suite un frottement de ces derniers sur la cornée, un symptôme appelé trichiasis. Sans traitement au moyen d’une simple procédure chirurgicale, ces personnes risquent une déficience visuelle, voire une cécité. 

Les personnes infectées par le trachome ne deviennent pas automatiquement aveugles. La maladie se manifeste progressivement. Bien que les enfants soient les plus susceptibles de contracter l’infection, ils peuvent n’en remarquer les effets qu’une fois adultes, lorsque la cicatrisation faisant suite à des infections à répétition provoque un retournement des cils vers l’intérieur et le frottement de ces derniers sur la cornée. Ce symptôme peut provoquer lentement une cécité totale, suite à de nombreuses souffrances.

Parce que le trachome est transmis par le biais d’un contact personnel proche, cette maladie a tendance à survenir en grappes, infectant bien souvent des familles et des communautés entières.

Il est estimé que le trachome est endémique dans 57 pays. Au niveau mondial, 1.2 milliard de personnes vivent dans des zones endémiques au trachome, principalement dans les communautés les plus pauvres des pays en développement.

 

Le trachome détruit les familles

Le trachome peut détruire le bien-être économique de communautés entières, enfermant les familles dans un cycle de pauvreté alors que la maladie et ses effets à long terme se transmettent d’une génération à l’autre :

Mondialement, il est estimé que le trachome entraîne une perte de productivité d’un montant de 2.9 milliards USD par an. La cécité causée par le trachome frappe les adultes dans la fleur de l’âge, réduisant leur capacité à subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille.

Les femmes, traditionnellement prennent soin du foyer, et sont trois plus à même que les hommes de contracter le trichiasis.  Lorsqu’une femme ne peut plus se charger des activités essentielles à la tenue du foyer, une fille aînée bien souvent abandonne sa scolarité afin d’assumer ces tâches, perdant ainsi la chance de poursuivre une éducation formelle.

 

Une maladie cachée


Bien que le trachome soit répandu, il s’agit également d’une maladie peu connue en dehors des communautés qui sont affectées. Le trachome se développe principalement dans les communautés rurales isolées où les personnes ont un accès limité à l’eau et aux soins de santé. Dans certaines communautés, la maladie est tellement courante que la cécité causée par le trachome est simplement acceptée comme un fait normal.