Personnel

Paul Emerson, PhD, directeur de programme 

Le Dr Paul Emerson est directeur de l’ITI, chargé d’assurer la réussite globale des activités d’élimination du trachome menées par l’ITI en collaboration avec son partenaire, Pfizer, pour parvenir à éliminer le trachome cécitant dans le monde à l’horizon 2020. Le Dr Emerson jouit d’une très longue expérience professionnelle en Afrique où il a travaillé pendant plusieurs décennies à l’élimination du trachome et d’autres maladies tropicales négligées (MTN), notamment le ver de Guinée et la filariose lymphatique. Il exploite de façon optimale les données disponibles pour planifier et veiller à la bonne exécution du programme et met l’accent sur la recherche opérationnelle avec ses partenaires universitaires pour surmonter les obstacles à l’intensification et à la prestation des services. Il a apporté son aide aux ministères de la santé et ONG partenaires dans la stratégie, l’élaboration des programmes, la formation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de l’impact obtenu. Il a travaillé avec différents partenaires : Pfizer, l’ITI, SightSavers, l’OMS, le DFID, RTI/USAID, HKI, la Fondation Bill & Melinda Gates et la Fondation du Lions Clubs International.

Avant d’entrer à l’ITI, le Dr Emerson a travaillé au Carter Center en tant que Directeur du Programme de lutte contre le trachome au Mali, au Niger, au Nigéria, au Ghana, au Soudan du Sud, au Soudan et en Éthiopie. Il a été aussi co-directeur du Programme de lutte contre le paludisme au Carter Center. Le Dr Emerson a intégré l’exécution du Programme de lutte contre le trachome à la lutte contre le paludisme en Éthiopie, au Programme d’éradication du ver de Guinée au Soudan du Sud et au Programme d’élimination de la filariose lymphatique au Nigéria. Le Carter Center est la première ONG à avoir soutenu la distribution de 100 millions de doses de Zithromax® données par Pfizer en Éthiopie. (Depuis 1998, par l’intermédiaire de l’ITI, Pfizer a distribué 340 millions de doses de Zithromax® sous forme de dons pour traiter et prévenir le trachome cécitant dans 28 pays d’Afrique et d’Asie.)

Pendant deux ans, le Dr Emerson a présidé la Coalition Internationale pour la lutte contre le trachome (ICTC) et il a été vice-président pendant quatre ans. Avant d’entrer au Carter Center, le Dr Emerson a occupé plusieurs autres postes, notamment chargé de recherche et chargé de cours en sciences biologiques et biomédicales, à l’université de Durham où il bénéficiait d’une subvention et enquêteur principal à la tête d’une petite équipe sur des évaluations multipays des programmes de lutte contre le trachome, aidé par HKI et World Vision. Il a travaillé pour les Medical Research Council Laboratoriesen Gambie, pour le Ministère de l’Éducation au Botswana et pour le Ministère de l’Éducation au Kenya.

Le Dr Emerson est professeur assistant auxiliaire à la Rollins School of Public Healthà la Emory University. Il a publié plus de 100 articles soumis à un comité de lecture et a rédigé plusieurs lettres, éditoriaux et manuels dans les domaines de la chirurgie, des antibiotiques, du nettoyage du visage, de l’amélioration de l’environnement, de l’innovation, de l’intégration, des enquêtes et de la surveillance dans le cadre de la lutte contre le trachome et le paludisme.

Le Dr Emerson est titulaire d’un doctorat en sciences biologiques et biomédicales délivré par l’université de Durham et d’une maîtrise en parasitologie appliquée et en entomologie médicale délivrée par la faculté de médecine tropicale de Liverpool.

En 2012, le Dr Emerson a reçu la médaille d’or du trachome pour « Les services exceptionnels rendus dans la lutte contre le trachome » décernée par l’Organisation internationale contre le trachome et la Ligue française contre le trachome.

 

PJ Hooper, MA, directrice adjointe

En tant que directrice adjointe, PJ Hooper assure une direction stratégique  et technique pour l’ITI et joue un rôle d’agent de liaison auprès de tous les organismes collaborateurs, y compris Pfizer, des ministres de la santé, des organisations non gouvernementales et d’autres partenaires. Elle est responsable de la gestion globale, du développement technique, de la mise en œuvre, du personnel et de la supervision budgétaire et financière du programme.

Avant d’entrer à l’lTI, PJ Hooper venait d’un autre programme de la Task Force for Global Health : le Centre d’appui pour les maladies tropicales négligées où elle était directrice associée principale. Son travail était centré sur l’instauration de partenariats et sur la recherche sur le trachome. Elle avait travaillé auparavant à l’ITI de 2009 à 2012 où elle gérait un projet de recherche opérationnelle subventionné par la Fondation Bill & Melinda Gates et supervisait les relations extérieures pour le programme. Avant cela, PJ Hooper a travaillé pour le programme de dons de Mectizan®, le Centre d’appui pour la filariose lymphatique et l’Alliance mondiale pour l’élimination de la filariose lymphatique.

PJ Hooper est titulaire d’une maîtrise de sciences politiques avec une spécialisation en relations internationales et politiques comparatives délivrée par l’université de Géorgie et d’une licence de science en affaires internationales et de français délivrée par l’Institut de Technologie de Géorgie. Elle possède un diplôme d’enseignement supérieur en concepts fondamentaux de santé publique, délivré par l’université de Caroline du Nord (Chapel Hill). 

 

Teshome Gebre, PhD, directeur régional pour l’Afrique

Teshome

Établi à Addis Abeba (Éthiopie) Teshome Gebre est le représentant régional de l’ITI pour l’Afrique. À titre de principal représentant de l’ITI, il assure la liaison avec les gouvernements des pays où le trachome est endémique et avec d’autres partenaires, est responsable de la planification de programmes de grande envergure, produit les justifications épidémiologiques à l’appui des demandes de dons de médicaments et évalue le caractère satisfaisant des ressources nécessaires à la mise en œuvre des programmes. Il apporte également un soutien technique dans l’élaboration, la mise en place et l’évaluation de programmes qui visent l’élimination durable du trachome, souvent en collaboration avec les initiatives intégrées de lutte contre les maladies tropicales négligées (MTN).

Avant de rejoindre l’ITI, Teshome a été pendant 16 ans représentant de pays pour les programmes de santé du Carter Center en Éthiopie. Il a mis en place différents programmes de santé tels que le programme d’éradication du ver de Guinée et les programmes de prévention et de lutte contre la filariose lymphatique, l’onchocercose, le trachome et le paludisme. Cette initiative novatrice intitulée la «  MalTra Week » (la semaine du paludisme et du trachome) a permis de traiter des millions de personnes contre le trachome et le paludisme et a représenté une nouvelle avancée de la santé publique dans les hauts plateaux éthiopiens. Elle a redonné de l’optimisme et l’espoir que l’on pourrait atteindre en 2020 l’objectif OMS d’élimination du trachome cécitant dans le monde.

Teshome a rédigé, seul ou en collaboration avec d’autres auteurs, plus de 25 articles scientifiques publiés dans des revues internationales à comité de lecture et il a participé à la rédaction de trois articles scientifiques sur les maladies tropicales négligées destinés à être inclus dans les chapitres d’un livre. Il a obtenu sa maîtrise et son doctorat de gestion des soins de santé à l’American Century University (Nouveau-Mexique).

Teshome a reçu de nombreuses récompenses et certificats de reconnaissance, tant à l’échelon national qu’au niveau international.  Il a reçu en particulier la Médaille du Mérite du Président du Lions Club international pour l’exercice 2010-11.  Le 3 juin 2011, le Ministère éthiopien de la Santé lui a rendu hommage en lui délivrant un « certificat de distinction et une médaille d’or » pour sa contribution exceptionnelle à la lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées (MTN) en Éthiopie.  Il a reçu également une lettre de reconnaissance de l’ancien Président des Etats-Unis, Jimmy Carter, pour ses années de dévouement au Carter Center et au peuple éthiopien. 

 

Huub Gelderblom, MD, PhD, MPH, docteur en médecine, directeur associé, Projets de recherche

En tant que Directeur associé pour les projets de recherche, pour le compte de l’International Trachoma Initiative, Huub Gelderblom dirige la procédure de recherche à l’ITI et s’attache tout particulièrement à la conception, à la planification et à la conduite de projets de recherche opérationnelle. Dans le cadre de ses fonctions, le Dr Gelderblom gère les informations obtenues sur le terrain et apporte son aide dans l’élaboration, l’application, l’expansion et l’évolution du programme de l’ITI.

 

Le Dr Gelderblom est un chercheur clinicien et biologiste expérimenté ; il a travaillé dans différents contextes aux Pays-Bas, en Tanzanie, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Namibie, en Ouganda, en Afrique du Sud, au Mali, en Éthiopie et au Mozambique. Ses domaines de spécialisation sont notamment la recherche clinique, les tests cliniques et la recherche en laboratoire, en particulier la recherche portant sur le diagnostic de maladies infectieuses.

Avant d’entrer à l’ITI, le Dr Gelderblom était chercheur clinicien à l’université d’Oxford, détaché auprès du Programme de pathogénèse du VIH, à Durban (Afrique du Sud), en vue de mettre en place une étude de cohorte sur le VIH. Compte tenu de la prévalence du VIH supérieure à 40 % enregistrée dans les dispensaires de soins prénatals, KwaZulu-Natal est actuellement l’épicentre de l’épidémie mondiale de VIH. En Afrique du Sud, le Dr Gelderblom a dirigé une équipe pour la mise en place d’une étude de cohorte fondée sur l’observation sur (1) les aspects psychosociaux et (2) les aspects virologiques et immunologiques de l’acquisition et de la pathogénèse du VIH. 

Le Dr Gelderblom est titulaire d’un diplôme de médecine, d’une maîtrise de biologie médicale et d’un doctorat en médecine, délivrés par l’université d’Amsterdam, d’une maîtrise de santé publique avec une spécialisation en santé publique mondiale et en politique et gestion, délivrée par l’université de New York. Le Dr Gelderblom a rédigé en collaboration avec d’autres auteurs 12 articles relus par un comité de lecture et des directives nationales 2007 en néerlandais pour le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C. 

 

Noah Kafumbe, CEM, MS, directeur de la chaîne d’approvisionnement

Noah Kafumbe est Directeur de la chaîne d’approvisionnement pour l’International Trachoma Initiative. Il jouit d’une expérience internationale de plus de 8 années en Afrique, en Asie, en Europe, en Amérique latine et aux États-Unis au service d’associations à but non lucratif, de gouvernements et d’entreprises du secteur privé.

Noah est expert dans la gestion de programmes et de projets, dans la logistique et la conception de chaînes d’approvisionnement, dans la direction des opérations et dans la planification des interventions dans les situations d’urgence. Avant de rejoindre l’ITI, il a travaillé pour Marks & Spencer (Royaume-Uni), la Croix-Rouge américaine, Homeland Security and Emergency Management et la Medtronic Corporation.

Noah a instauré et mis en application l’orientation stratégique de la chaîne d’approvisionnement mondiale de l’ITI. Ce faisant, il supervise la gestion au jour le jour de la chaîne d’approvisionnement du Zithromax® évaluée à 1,6 milliard de dollars.

Noah Kafumbe est un expert agréé des situations d’urgence. Il est titulaire d’une licence de relations internationales délivrée par l’université Makerere (Ouganda), d’une maîtrise de développement et planification de projets délivrée par le Centre de Bradford pour le développement international de l’université de Bradford (Royaume-Uni) et enfin d’une maîtrise de logistique internationale et de stratégie des chaînes d’approvisionnement, délivrée par l’Institut detechnologie de Géorgie(États-Unis d’Amérique).

 

Elizabeth Kurylo, MCM, directrice de la communication

Elizabeth Kurylo occupe le poste de directrice de la communication à l’International Trachoma Initiative. Elle est chargée de tout ce qui touche à la communication pour le compte de l’ITl. Auparavant, elle travaillait comme journaliste puis a été nommée directrice de la communication à la Emory University, à Atlanta. Elle est titulaire d’une maîtrise en gestion de la communication délivrée par l’université de Caroline du Sud, à Los Angeles.

Elizabeth Kurylo jouit de 17 années de journalisme au cours desquelles elle a été reporter et rédactrice pour la presse écrite à Atlanta et à Des Moines (Iowa). Elle a réalisé des reportages sur des sujets divers en Europe, en Afrique et en Amérique centrale. Pendant dix ans, elle a recueilli des informations sur les activités de Jimmy Carter une fois terminé son mandat de Président, a rassemblé des anecdotes et des photos sur son programme d’amélioration de la santé, de défense de la démocratie et de résolution des conflits dans le monde.

Avant de rejoindre l’ITI à la Task Force for Global Health, elle a travaillé comme directrice de la communication à la Emory University, principalement pour le Centre MARIAL (Centre sur les mythes et rituels dans la vie américaine), le Bureau des Affaires internationales et l’Institut Claus M. Halle en faveur de l’apprentissage dans le monde. Au Centre MARIAL, elle a participé à la création d’une revue universitaire en ligne, soumise à un examen collégial et intitulée «  Journal of Family Life » dont elle a été rédactrice en chef. 

 

Birgit Bolton, MPH, collaboratrice principale des programmes

En qualité de collaboratrice principale des programmes pour l’International Trachoma Initiative, Birgit Bolton apporte l’appui et l’assistance technique aux programmes des pays anglophones qui appliquent la stratégie CHANCE.  Elle aide également à la préparation des prévisions annuelles et des demandes de médicaments ainsi qu’à l’élaboration de plans d’action nationaux qui visent à éliminer le trachome, cause de cécité.

Entre 2007et 2012, Birgit était coordinatrice de projets sous contrat auprès du Centre national des CDC pour la santé environnementale où elle était enquêtrice principale pour des études de santé portant sur l’évaluation des facteurs de risque liés aux contaminants de l’environnement auprès d’une sélection de populations. Auparavant, Birgit Bolton a travaillé huit ans pour Upper Chattahoochee Riverkeeper, une organisation à but non lucratif oeuvrant pour la défense de l’environnement. En tant que coordinatrice des programmes, elle a créé, organisé et coordonné différents programmes en faveur de la santé publique, de la conservation et de la qualité durable de l’environnement pour aider à améliorer la qualité et le volume de l’eau pour metro Atlanta. Sa connaissance de la santé publique repose notamment sur une expérience de terrain internationale acquise en 2010 dans le cadre du projet CARE Rwanda en qualité d’évaluatrice de la stratégie WASH (eau, assainissement et hygiène) et pour lequel elle a évalué une stratégie portant sur le microfinancement, l’égalité entre les sexes et le changement des comportements pour un programme WASH à assise communautaire en faveur de populations marginalisées. Elle a étudié également en 2011 les maladies tropicales négligées en tant qu’assistante diplômée dans le cadre de programmes de santé internationaux du Carter Center. Birgit Bolton est titulaire d’une maîtrise en santé publique, dans les sciences de la prévention, délivrée par la Rollins School of Public Health de la Emory University.

 

Joanna Pritchard, MA, collaboratrice principale des programmes

En qualité de collaboratrice principale des programmes pour l’International Trachoma Initiative, Joanna Pritchard apporte un appui aux pays appliquant la stratégie CHANCE ainsi qu’une assistance technique pour l’intensification des dons de Zithromax® dans de nouveaux pays bénéficiaires. Elle aide à la préparation des prévisions annuelles et des demandes de médicaments ainsi qu’à l’élaboration de plans d’action nationaux qui visent à éliminer le trachome, cause de cécité.

Joanna travaille depuis 1996 pour des initiatives de santé et de développement à assise communautaire. À metro Atlanta, Joanna s’est attachée principalement à promouvoir la santé et à prévenir les traumatismes dans des communautés mal desservies en apportant des améliorations à l’environnement bâti et à l’éducation dans les communautés. Avant d’entrer à la Task Force, Joanna a travaillé en Haïti en tant que directrice de programmes dans les activités de reconstruction des infrastructures et de lutte contre le choléra avec l’Organisation internationale pour les Migrations (OIM). Joanna est titulaire d’un diplôme d’économie délivré par l’université de Glasgow (Écosse) et d’une maîtrise en anthropologie délivrée par l’université de Floride. Elle parle l’espagnol, le français et le créole haïtien. Elle est originaire du Royaume-Uni.

 

Carla Johnson,  analyste des systèmes de chaines d’approvisionnement

Carla est chargée d’aider l’ITI dans sa mission en lui faisant bénéficier de son expertise technique dans les systèmes de chaînes d’approvisionnement, dans la gestion des inventaires et dans la gestion des produits.

Elle apporte quinze années d’expérience dans la gestion des chaînes d’approvisionnement, notamment dans la planification des demandes de matériel, dans la gestion des inventaires, dans l’import-export, le stockage, le transport et la logistique et la distribution. Avant d’entrer à la Task Force, Carla a travaillé en qualité de conseillère technique principale sur la gestion des inventaires pour CARE USA où elle a guidé et dirigé des opérations d’inventaire à l’échelle mondiale pour des programmes de développement à long terme et des activités de secours humanitaire. Dans ce contexte, elle veillait à ce que les denrées alimentaires, les produits pharmaceutiques, les fournitures médicales et les matériaux de construction qui faisaient cruellement défaut soient livrés au bon endroit et au bon moment. Avant d’entrer à CARE USA, Carla a occupé différents postes à Delta Air Lines : directrice des matériaux, directrice de l’administration de la logistique et ingénieur industriel. Pendant cette période, elle  a participé à des programmes de réparation et de maintenance d’aéronefs à l’échelle mondiale en assurant la planification des matériaux, la gestion des inventaires et la logistique. Elle a commencé sa carrière à Accenture en tant qu’étudiante-consultante en stratégie, où elle aidait les clients dans leurs initiatives d’amélioration des processus liés aux chaînes d’approvisionnement.

Carla est titulaire d’une licence en ingéniérie industrielle et des systèmes, ainsi que de certificats en logistique humaine et humanitaire et en psychologie organisationnelle. Tous ses diplômes ont été délivrés par l’Institut de technologie de Géorgie. Elle a commencé à l’automne 2014 des études à la Goizueta School of Businessde la Emory Universitypour obtenir un diplôme d’administration des entreprises (MBA)

 

Kim Jensen, collaboratrice des programmes

Kim Jensen, collaboratrice des programmes, apporte son aide à l’ITI dans le soutien et la gestion des programmes et dans les opérations s’y rapportant.

Avant d’entrer à l’ITI, Kim Jensen a travaillé comme coordinatrice adjointe dans le programme de lutte contre le trachome au Carter Center. Au poste qu’elle occupait précédemment, Kim servait d’agent de liaison entre le personnel du programme, les bureaux de terrain et les consultants ; elle a élaboré et publié de nouveaux documents sur le programme, des articles sur les résultats de la recherche et des rapports de terrain. Elle a coordonné également des réunions et manifestations liées au programme.

Kim poursuit actuellement des études pour obtenir sa maîtrise de santé publique à la Rollins School of Public Health de la Emory University. Elle a déjà une maîtrise d’espagnol délivrée par l’université d’Alcalá (Espagne) et est titulaire d’une licence de journalisme et d’espagnol délivrée par l’université du Wisconsin-Madison.

 

Martine Muffon, coordinatrice logistique

Martine Muffon

Martine Muffon occupe le poste de coordinatrice logistique pour les pays francophones à l’International Trachoma Initiative. Née en France, elle s’installe à Atlanta après 19 années passées au Siège de la Digital Equipment Corporation, à Genève (Suisse). Issue du monde des affaires, elle se met en devoir d’explorer les modes de fonctionnement des petites entreprises américaines dans différents contextes. Au bout de cinq années, elle entre au département international de la Melita International Corporation puis elle intègre NICE Systemsau poste de responsable de projets comptables mondiaux. En 2003, elle se consacre à plein temps à la comptabilité et travaille pendant sept ans comme consultante indépendante, jusqu’à son entrée à la Task Force en 2010.

À son poste de coordinatrice logistique à l’ITI pour les pays francophones, elle est chargée d’apporter un appui dans tout ce qui touche à la coordination des expéditions de Zithromax® aux pays bénéficiaires, de réaliser les analyses et d’établir les rapports de conclusion, et d’assurer la liaison avec les pays bénéficiaires et avec Pfizer. Mme Muffon se dit citoyenne du monde. Travailler dans une organisation qui se consacre à l’amélioration de la santé et au développement humain dans le monde est la concrétisation du rêve de toute une vie.

 

Yen Kim, coordinatrice logistique

Yen Kim occupe le poste de coordinatrice logistique à l’International Trachoma Initiative. Elle est chargée de coordonner les expéditions de Zithromax® aux pays bénéficiaires anglophones, de mettre à jour la base de données de l’ITI, d’analyser les données et d’exécuter et préparer les rapports pour appuyer les prises de décision dans le programme. Auparavant, Yen était ingénieur logisticienne au Home Depot. Elle gérait et exécutait de grands projets d’investissement pour le compte de centres de distribution à l’échelon national. Après plusieurs années dans ce rôle d’appui, Yen s’est lancée dans le secteur des organismes à but non lucratif et a exercé les fonctions de conseillère en logement auprès des habitants d’Atlanta. Là, contribuer à améliorer la vie des autres est devenu une passion. Elle a rejoint l’ITI pour exploiter ses compétences d’ingénieur et faire bouger les choses à l’échelle mondiale. Yen a travaillé également pour US Census, Ryder Systems et Shaw Industries. 

Yen est titulaire d’une licence d’ingéniérie industrielle et d’un diplôme de gestion des opérations, délivrés par le Georgia Institute of Technology.

 

Ana Bakhtiari, coordinatrice adjointe des programmes 

Ana est coordinatrice adjointe des programmes pour le compte de l’ITI. Dans son rôle, Ana participe aux initiatives d’élaboration et de mise en œuvre des programmes. Elle jouit de plus de sept années d’expérience dans l’appui administratif et la gestion de projets.

Ana a étudié au Terry College of Business de l’université de Géorgie où elle a obtenu une licence en administration des affaires, avec une spécialisation en finances. Elle a étudié aussi le français à la Sorbonne, à Paris.

 

Bill Nigut, assistant en communications

Bill Nigut est assistant en communications pour le compte de l’ITI. Il est chargé de créer et d’entretenir le site Internet de l’ITI et deux autres sites Internet, le site de l’Atlas du trachome et celui de la Coalition internationale pour la lutte contre le trachome. Il gère également les relations avec les médias par l’intermédiaire de Twitter, Facebook, Linked In et YouTube. En outre, il aide à la création de vidéos sur les partenaires de l’ITI et sur les pays où l’ITI est présente.

Bill est titulaire d’une licence en affaires internationales avec une mineure en espagnol délivrées par l’université de Géorgie.